Chirec Chirec Chirec Chirec Chirec Chirec Chirec Chirec Chirec Chirec Chirec

Fertilité et environnement

Tabac et Fertilité

Le tabac a un impact négatif sur la fertilité à différents niveaux :

Tabac et spermatozoïdes

  • Diminution des paramètres qualitatifs du sperme.

Tabac et réserve ovarienne

  • Diminution de la réserve ovarienne
  • Âge de la ménopause plus précoce

Tabac et Fécondation in Vitro (FIV)

  • Moins d'ovocytes obtenus
  • Moins de naissances vivantes
  • Plus de fausses couches
  • Plus de grossesses extra-utérines

Les taux d'échec en PMA sont donc plus importants chez les patients fumeurs.

La PMA ne corrige pas l'exposition au tabac.

 

Téléphone portable et fertilité

Impact de l'exposition des téléphones portables sur les spermatozoïdes

Les études in vitro et in vivo suggèrent un effet négatif de l'exposition de l'homme au téléphone portable sur la qualité du sperme.

L'exposition aux téléphones mobiles serait associée à une diminution de la mobilité des spermatozoïdes de 8% et une diminution de leur survie de 9%.

Des méta-analyses sont cependant encore nécessaires pour valider l'ensemble de ces données !

 

Exposition des téléphones portables sur les cellules reproductrices féminines

Des études réalisées semblent montrer une diminution de la réserve des follicules chez les groupes de femmes exposées à des ondes électromagnétiques.

 

Risque de fausses couches

Des études montreraient une association entre l'exposition au téléphone portable et les fausses couches précoces.

 

La fertilité de nos enfants et le téléphone portable

Il est important de sensibiliser les adolescents aux dangers potentiels de l'exposition aux téléphones portables sur leur fertilité future.

Cette réalité est encore peu connue mais pourrait provoquer des effets délètères pour nos futures générations.

 

Âge et fertilité

Dans les pays occidentaux, pour des raisons sociétales l'âge de leur première grossesse augmente progressivement.

La fertilité optimale se situe pourtant entre 18 et 31 ans et diminue avec le temps.

Ce déclin s'accentue vers 35 ans et chute vers 40 ans.

 

Diminution des chances malgré la PMA

La Fécondation in Vitro (FIV) ne peut pas toujours être une réponse à la diminution de la qualité ovarienne.

La qualité et la quantité de la réserve ovocytaire diminuent avec l'âge de la femme.

 

Obésité et fertilité

Obésité chez l'homme

L'Indice de Masse Corporel (IMC) a un impact sur la qualité du sperme.

Obésité chez l'homme = diminution de la qualité des paramètres du sperme.

 

Obésité chez la femme

Un IMC trop important est à l'origine d'une diminution du taux de grossesses en Fécondation in Vitro, une diminution des naissances vivantes, une augmentation des fausses couches et une augmentation du délai pour concevoir.

 

Perturbateurs endocriniens et fertilité

Qu'est-ce qu'un perturbateur endocrinien ?

C'est une substance (ou un mélange) exogène qui altère la fonction du système endocrinien et qui, par conséquent, a des effets néfastes sur la santé d'un organisme intact, ou sa descendance ou sous-population.

 

Qui sont les perturbateurs endocriniens ?

Dans l'industrie

  • Dioxines, PolyChloro-Biphényls (PCBs)
  • Nonylphénols

Dans l'agriculture

  • Pesticides, insecticides : DDT, Lindane, Méthoxychlore
  • Herbicides, fongicides : Atrazine, Vinclozoline
  • Phytoestrogens : Genistein, Coumestrol

Dans la maison

  • Plastiques : Phtalates
  • Résines, plastiques : Bisphénol A
  • Isolation : Polybromo-biphényls
  • Cosmétiques : Parabènes
  • Contraception : oestrogènes synthétiques

Quel est l'impact des perturbateurs endocriniens sur notre fertilité ?

Chez les hommes :

- Diminution de la fertilité et de la qualité du sperme avec des variations géographiques considérables.

- Pour le garçon à naître : augmentation de l'hypospadias, de la cryptorchidie et du cancer du testicule. Cette triade se nomme le syndrome de dysgénésie gonadique, probablement dû à un déficit précoce d'androgénisation.

- La vie foetale représente une fenêtre de sensibilité aux effets des perturbateurs endocriniens sur la spermatogénèse.

- Risque augmenté avec la sédentarité et l'obésité.

Chez les femmes :

- La puberté semble de plus en plus précoce. L'augmentation des pubertés précoces pourrait être due aux perturbateurs endocriniens.

- Chez l'humain, il existe encore peu de preuve d'un effet des perturbateurs endocriniens sur la folliculogénèse (développement des follicules) alors que les données chez le rongeur suggèrent de tels effets.

 

Caféine et fertilité

La prise de caféine en quantité trop importante chez la femme en période péri-conceptionnel est à l'origine d'une augmentation du taux de fausses couches.

Une consommation chez le futur père peut aussi être associée à une augmentation du taux de fausses couches.