Vous souhaitez prendre un rendez-vous en consultations ?

En savoir plus

Le don d'ovocyte

A qui s'adresse ce type de traitement ?

Le don d'ovocyte peut être indiqué lorsque :

  • la femme n'a plus d'ovocyte (défaillance ovarienne prématurée ou âge avancé)
  • la femme possède peu d'ovocytes et/ou de mauvaise qualité, ce qui rend impossible la grossesse malgré les techniques de fécondation in vitro.
  • la femme est porteuse d'une maladie génétique grave qui pourrait être transmise à l'enfant en cas d'utilisation de ses propres ovocytes.

 

Dispositions légales

La législation belge permet le don d'ovocyte entre 2 personnes qui se connaissent (don direct ou dirigé) ou 2 personnes qui ne se connaissent pas (don anonyme).

Il est donc possible de prélever des ovocytes chez une soeur, une parente proche, une amie, de les féconder et de les transférer ensuite chez la receveuse (don dirigé).

Il y a aussi possibilité de faire appel à un don d'ovocytes anonyme ou à un don d'ovocytes croisé.

En Belgique, il existe très peu de donneuses d'ovocytes anonymes spontanées. De plus, il est interdit de rétribuer les donneuses et d'en faire la publicité.

Les donneuses reçoivent seulement une petite compensation pour la perte de salaire engendrée par le temps nécessaire au don.

Dans le cadre d'un don anonyme croisé, vous pouvez venir avec une donneuse que vous connaissez dans votre entourage. Elle pourrait donner anonymement ses ovocytes à un autre couple et en échange nous vous attribuerons des ovocytes de manière tout aussi anonyme d'une autre donneuse (don croisé).

 

En principe, pour le don anonyme, la donneuse doit :

  • Avoir plus de 18 ans et moins de 36 ans (35 ans et 364 jours).
  • Répondre aux critères d'anamnèse (histoire médicale personnelle et familiale) et aux examens para-cliniques demandés par le médecin.
  • Rencontrer obligatoirement la psychologue.
  • Rencontrer obligatoirement un généticien.

En principe, pour le don direct, la donneuse doit : 

  • Avoir plus de 18 ans et moins de 36 ans (35 ans et 364 jours).
  • Avoir au moins un enfant.
  • Répondre aux critères d'anamnèse (histoire médicale personnelle et familiale) et aux examens para-cliniques demandés par le médecin.
  • Rencontrer obligatoirement la psychologue.
  • Rencontrer obligatoirement un généticien.

Toutefois, ces conditions sont discutées au cas par cas.

La candidate donneuse doit bien sûr répondre à de critères médicaux stricts avant d'être acceptée. 

En ce qui concerne la receveuse, elle doit avoir fait sa demande de prise en charge en PMA avant ses 45 ans.

Le transfert embryonnaire est autorisé jusqu'à ses 48 ans (47 ans et 365 jours).

 

Traitement

La donneuse doit recevoir un traitement de stimulation ovarienne pour obtenir plusieurs follicules et plusieurs ovocytes. Cette stimulation durera environ 11 jours. Elle est basée sur le même principe que les traitements utilisés en fécondation in vitro standard.

La maturation des follicules doit être surveillée par un gynécologue : cette surveillance nécessite quelques prises de sang et échographies, qui peuvent éventuellement se faire à proximité du domicile pour autant que les résultats nous parviennent le jour même par fax ou par mail, avant 16h.

Lorsque les follicules sont mûrs, l'ovulation sera déclenchée par une injection qui aura lieu tard dans la soirée.

La donneuse doit être à la clinique le jour du prélèvement pour une hospitalisation de jour. Le prélèvement des ovocytes se fait normalement sous sédation (anesthésie générale légère).

La receveuse doit avoir un bilan confirmant sa réceptivité au transfert d'embryons et elle doit suivre également un traitement pour assurer la préparation de l'utérus.

Le cycle de la receveuse ne doit pas forcément être synchronisé avec celui de la donneuse. En effet, il est tout à fait possible que la donneuse commence son cycle et que les ovocytes ou les embryons soient congelés avant d'être transférés ultérieurement chez la receveuse et ceci sans diminution de chances de grossesse. 

En pratique, la plupart du temps, le cycle de la receveuse et de la donneuse sotn désynchronisés, grâce aux techniques performantes de congélation d'ovocytes et d'embryons.

 

Résultats

Les résultats du don d'ovocyte sont bons et sont essentiellement dépendant de l'âge de la donneuse.

En moyenne, on peut considérer que plus de 60% des receveuses seront enceinte au terme de leur troisième transfert.

 

Vous souhaitez devenir donneuse d'ovocyte anonyme ?

Veuillez compléter ce questionnaire. Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.