Mesures Préventives - Coronavirus - covid 19

En savoir plus

Les centres multidisciplinaires

Clinique d'immuno-allergologie

Présentation de la Clinique

Selon l'OMS, les allergies figurent au 4e rang des maladies chroniques les plus fréquentes dans le monde.

Que ce soient des allergies respiratoires, médicamenteuses, cutanées ou encore alimentaires, elles sont nombreuses et ne cessent d'être en constante augmentation.

L'Hôpital Delta a donc décidé de mettre sur pied une clinique multidisciplinaire d'immuno-allergologie avec la collaboration des autres sites du Chirec.

La multidisciplinarité est un atout majeur car elle permet la prise en charge globale du patient quels que soient le ou les organes impliqués, tant chez l'adulte que chez l'enfant.

Nos médecins et paramédicaux

Que faisons-nous ?

Nous effectuons différents types de bilans des maladies allergiques :

  • Allergologie respiratoire
  • Allergologie alimentaire et prise en charge
  • Intolérances alimentaires : lactose, hypersensibilité coeliaque et non coeliaque au gluten, intolérance aux FODMAP
  • Rhinosinusites simples ou compliquées
  • Allergologie dermatologique : allergies de contact et cutanées
  • Venins d'hyménoptères (abeille, guêpe, taon, ...)

Nous recherchons des allergies dans un contexte d'asthme, de rhinite, de conjonctivite, d'allergies alimentaires, médicamenteuse et cutanées (de contact) par :

  • Tests cutanés allergiques
  • Intra-derma-réaction (médicaments, venin d'abeille, de guêpe, de taon, ...)
  • Patch-tests
  • Tests de provocation conjonctival, nasal et bronchique non spécifique
  • Biopsie œsophagienne (recherche d'œsophagite à œsinophiles)
  • Tests biologiques particuliers (Innumo-CAP, CAP-ISAAC, baso-test)

Les approches thérapeutiques

  • Eviction
  • Traitement symptomatique
  • Traitement curatif par l'immunothérapie spécifique via-à-vis d'allergènes précis (désensibilisation orale sous-cutanée)
  • Prise en charge des asthmes sévères avec l'utilisation des biothérapies
  • Traitement de l'urticaire chronique, des angiodèmes avec l'utilisation de nouvelles molécules
  • Traitement des sinusites sévères et chroniques appartenant ou non à un syndrome déterminé
  • Traitement de l'eczéma atopique avec l'utilisation de nouvelles molécules
  • Prise en charge des pathologies auto-immunitaires et immuno-déficientes (biothérapie, gamma-globuline, ...)
  • Adhérence, évaluation de l'utilité, les éventuels effets indésirables et le confort des traitements médicamenteux.

Le bilan immuno-allergologique en 3 étapes

1. Lors d'une première consultation, nous réalisons une anamnèse détaillée de l'historique passé et actuel suivi, dans certains cas, de tests cutanés allergiques, d'une mesure de la fonction pulmonaire et de tests sanguins. 

Nous proposons un premier traitement et programmons parfois des examens complémentaires (ORL, imagerie radiologique, endoscopie digestive, tests allergologiques plus approfondis).

2. Lors de la deuxième consultation, nous rassemblons toutes les informations et nous adaptons le traitement dans une perspective multidisciplinaire.

3. Lors de la troisième consultation, nous vérifions l'efficacité du traitement, en tenant compte des effets secondaires éventuels. 

Ensuite, les traitements chroniques (pharmacologiques et biologiques) ainsi que les mesures d'éviction et le contrôle de l'adhérence au traitement sont poursuivis en collaboration étroite avec le médecin référent et/ou le médecin traitant.

 

Les tests allergologiques approfondis

1. Tests cutanés pour aliments natifs

2. Réintroduction orale alimentaire (appelé 'test de provocation'*)

3. ID pour médicaments*

4. Réintroduction (orale ou par injection) médicamenteuse (appelé 'test de provocation'*)

5. ID pour venins d'hymenoptères (abeille, guêpe)

6. Tests de provocation bronchiques non spécifiques (histamine ou effort)

7. Tests biologiques particuliers (immuno-CAP, CAP-ISAAC, baso-test)

* nécessite une hospitalisation de jour.

 

Les approches thérapeutiques

1. L'éviction (= supprimer la/les cause(s)) par exemple alimentaires, avec l'intervention d'une diététicienne.

2. L'adhérence (= vérifier la bonne utilisation) du traitement, avec l'intervention d'une infirmière spécialisée.

3. Evaluer l'utilité, les éventuels effets indésirables et le confort des traitements médicamenteux.

4. Envisager, dans certains cas, une immunothérapie spécifique (= désensibilisation) orale ou sous-cutanée.

5. Envisager, dans certaines situations, de nouvelles biothérapies.