Mesures Préventives - Coronavirus - covid 19

En savoir plus

Neurophysiologie

Contact & Consultations

HôpitalCoordonnées
Hôpital Delta +32 2 434 81 04 - 1er étage - Aile F
Clinique Ste-Anne St-Remi +32 2 434 37 44 - Route 130
Hôpital de Braine-l'Alleud - Waterloo +32 2 434 92 39
Clinique de la Basilique +32 2 434 21 11
Centre Médical Edith Cavell +32 2 434 81 01 - 3e étage
Centre Médical Parc Léopold +32 2 434 81 03
Centre Médical Europe-Lambermont +32 2 434 24 11
CityClinic Louise +32 2 434 20 00
Centre Médical Jean Monnet +32 2 434 79 11

Spécialistes

La Neurophysiologie clinique

La Neurophysiologie clinique c'est quoi ?

La Neurophysiologie clinique inclut l'électroencéphalographie (EEG), les potentiels évoqués (PE) et l'électroneuromyographie (ENMG). Le point commun entre ces disciplines est de recueillir l'activité électrique produite par le cerveau, la moelle épinière, les nerfs et les muscles, soit spontanément, soit en réponse à des stimulations sensitives ou motrices, soit encore lorsque le cerveau est engagé dans des tâches cognitives.

 

À quoi cela sert-il ? 

La Neurophysiologie clinique permet de mesurer de façon très précise le fonctionnement du système nerveux. Elle est ainsi complémentaire à des techniques d'imagerie médicale (scanner, résonance magnétique) qui, elles, recherchent les lésions anatomiques, structurelles du système nerveux. 

Pouvoir quantifier le fonctionnement du système nerveux peut s'avérer capital pour plusieurs raisons :

- pour objectiver un symptôme et vérifier que celui-ci correspond réellement à un dysfonctionnement d'un nerf, de la moelle épinière ou du cerveau ;

- parce que, dans certains cas, des anomalies du fonctionnement du système nerveux peuvent survenir avant que ne soient détectables, au moyen des techniques d'imagerie, les lésions nerveuses responsables du symptôme ;

- à l'inverse, parce qu'il arrive régulièrement que des anomalies observées sur les images fournies par le scanner ou l'IRM n'aient en réalité aucune répercussion sur le fonctionnement du système nerveux, qu'elles n'expliquent pas un symptôme, et qu'il s'avère dès lors inutile de les traiter.

 

La Neurophysiologie clinique peut ainsi permettre, soit de rassurer le patient, soit, au contraire, d'accélérer sa prise en charge à un stade où la situation est encore réversible.

Elle peut fournir au médecin demandeur des éléments déterminants d'orientation thérapeutique et permet de suivre de manière très précise et quantitative l'évolution d'un patient (par exemple, en vue de la détection ou de l'infirmation de poussées de sclérose en plaques).

Si l'on s'en tient à ses indications réelles, elle permet une réelle économie dans le domaine de la santé.