Mesures Préventives - Coronavirus - covid 19

En savoir plus

Sénologie

Contact & Consultations

HôpitalCoordonnées
Hôpital Delta +32 2 434 88 46 - 1er étage - Aile H
Clinique Ste-Anne St-Remi +32 2 434 30 37
Hôpital de Braine-l'Alleud - Waterloo +32 2 434 93 44
Clinique de la Basilique +32 2 434 21 11
Centre Médical Edith Cavell +32 2 434 88 46 - 3e étage
Centre Médical Parc Léopold +32 2 434 88 46
Centre Médical Europe-Lambermont +32 2 434 24 11
CityClinic Louise +32 2 434 20 00

Spécialistes

 

Je dois faire une angio-mammographie

L'angio-mammographie

Lors de votre examen sénologique, le médecin radiologue vous propose de réaliser une angio-mammographie. 

L'angio-mammographie est une nouvelle technique qui consiste à réaliser une mammographie après injection intraveineuse de produit de contraste iodé.

Cet examen va permettre d'améliorer la sensibilité de la mammographie et d'obtenir des images plus précises. 

Il est particulièrement indiqué dans les seins très denses, complexes, cicatriciels et chez les patientes dont le risque de faire un cancer du sein est plus présent.

Il pourra être indiqué également si le bilan sénologique est non conclusif, si les seins sont denses et hétérogènes, en cas de doute sur une cicatrice ou avant une intervention.

 

Comment cela l'examen se déroule-t-il ?

  • Vous serez installée confortablement dans un fauteuil ou couchée sur une table d'examen.
  • Un petit cathéter sera placé dans une veine de votre bras.
  • Le produit de contraste sera injecté par la technologue qui, dans les minutes qui suivent, réalisera des clichés mammographiques comme pour une simple mammographie.
  • Le produit de contraste iodé utilisé est identique à celui utilisé au CT-Scanner.
  • L'injection est indolore. Il est fréquent de ressentir une sensation de chaleur, un goût étrange dans la bouche et une envie d'uriner. Le produit est le plus souvent bien toléré.
  • Quelques effets secondaires, rares, peuvent survenir : nausées, vomissements, réactions allergiques, ...

 

Avant l'examen

Aucune préparation n'est nécessaire. 

Vous ne devez pas être à jeun. Un repars léger est autorisé.

Si vous êtes allergique, diabétique ou en insuffisance rénale, veuillez nous le signaler.

Après l'examen

Il est recommandé de boire beaucoup d'eau (au moins 1,5L). Cela favorisera l'élimination du produit de contraste.

Les produits de contraste iodés, comme tout médicament, peuvent entraîner des réactions allergiques, le plus souvent bénignes. Mais elles sont rarissimes.

Un autre risque est d'aggraver une insuffisance rénale chez les patientes souffrant déjà d'une maladie rénale chronique.

 

Je dois faire une résonance magnétique des seins

Comment l'examen se déroule-t-il ?

  • Vous serez couchée sur le ventre pendant une durée 20 minutes. Vos seins seront légèrement comprimés afin de limiter les mouvements liés à votre respiration.
  • Une injection de gadolinium par intraveineuse (produit de contraste spécifique à l'IRM) sera réalisée. Ce produit n'est pas à base d'iode et provoque rarement des effets secondaires.
  • L'examen étant bruyant, nous vous suggérons de bien vouloir vous munir de boules Quies.

Si vous êtes claustrophobe, nous pouvons vous proposer une séance d'hypnose virtuelle. Veuillez nous contacter 48h à l'avance au 02/434.88.50.

 

Après l'examen

Une fois votre examen terminé, le technologue vous demandera de bien vouloir patienter dans la salle d'attente. 

La sénologue viendra vous préciser si un examen de seconde intention est nécessaire.

Un éventuel second examen

Il est possible que vous soyez amenée à effectuer une nouvelle mise au point (mammographie et/ou échographie et/ou biopsie), ceci pour affiner le diagnostic. 

Cela ne signifie pas nécessairement qu'il s'agit d'un cancer.

  • Cet examen peut être effectué le même jour. C'est pour cette raison que nous vous demandons, lors de la prise de rendez-vous, de prévoir le temps nécessaire (2 heures minimum).
  • Ce 2ème examen se déroule dans l'unité de sénologie.

 

Je dois faire une biopsie

La biopsie

Lors de votre examen sénologique, si une anomalie est détectée, une mise au point complémentaire est nécessaire par la réalisation d'une ou plusieurs biopsie(s), qui permet(tent) de déterminer la nature de l'anomalie.

Cela ne signifie pas nécessairement qu'il s'agit d'un cancer. Le plus souvent, il s'agit d'anomalies bénignes.

Selon la nature de l'anomalie, nous décidons d'effectuer une microbiopsie ou une macrobiopsie. 

Il est donc important que la sénologue soit en possession de votre dossier mammographique. Le guidage sera soit échographique, soit mammographique.

 

Avant l'examen

Vous ne devez pas être à jeûn. Aucune préparation n'est nécessaire.

Vous pouvez prendre des granulés d'Arnica (un jour avant, trois jours après) pour diminuer l'apparition d'hématome.

Si vous prenez des anticoagulants, de l'aspirine (tels que Asaflow, Sintron, ...) signalez-le nous et parlez-en à votre médecin. Il faudra parfois interrompre le traitement momentanément.

Si vous êtes allergiques (xylocaïne, adrénaline, pansement, ...) veuillez également nous le signaler.

 

Comment cela se passe-t-il ?

  • Vous serez couchée ou installée en position assise. Si le guidage est mammographique, le sein sera comprimé pendant toute la durée de l'examen.
  • Après avoir procédé à une anesthésie locale, le médecin effectuera une petite incision (une petite sensation de pincement peut être ressentie).
  • Vous entendrez un claquement, le bruit du pistolet s'il s'agit d'une microbiopsie. Quatre prélèvements sont effectués en moyenne. S'il s'agit d'une macrobiopsie, vous entendrez plutôt un bruit de succion. Dans le cas de la macrobiopsie, une dizaine de prélèvements est effectuée.
  • Après la biopsie, un clip est parfois mis en place. Il ne provoque ni douleur, ni complication. Il sert à marquer l'endroit de la biopsie.
  • A la fin de la procédure, la plaie sera refermée par de simples steri-strips couverts d'un pansement imperméable que vous garderez pendant 4 jours.
  • Vous pourrez vous laver. Eviter toutefois le sport le 1er jour.

 

Résultats

Les résultats sont disponibles chez votre médecin une semaine après la biopsie.

 

Complications

Les complications sont très rares.

Des douleurs, des petits saignements et exceptionnellement une hémorragie ou une infection peuvent se manifester. 

Il est possible qu'après une biopsie apparaissent un hématome et une petite masse à l'endroit de la biopsie. Cela est tout à fait normal et se résout en quelques semaines.

En cas de douleur, prenez du paracétamol (Dafalgan, ...). Evitez les anti-inflammatoires (Neurofen, ...) qui peuvent vous faire saigner. 

Toutefois, si vous avez la moindre inquiétude, veuillez contacter le sénologue.